Un bonheur solide

Publié le par Josyphilo

 

SoleilSohosoleil


Un bonheur solide repose sur une personnalité solide.
Il ne suffit pas de s'habituer à l'idée que rien n'est permanent.
Il ne suffit pas de ne pas s'attacher.
Il ne suffit pas de se contenter de peu.
Il ne suffit pas d'aimer, ni de croire...
Il faut être sûr.
Il faut avoir pris pied sur le roc de la certitude.
Il faut avoir la vraie foi.
Il faut être initié.

Le mal-être, la maladie, le deuil, le regret, le remord, la misère ne sauraient atteindre celui qui s'est bâti patiemment autour d'un noyau volontaire.
"Je construis une cathédrale" dit notre casseur de cailloux.
Quand la cathédrale est suffisamment avancée, les aleas de la vie n'ont plus de pouvoir sur lui.

Le vrai bonheur rayonne à partir de son centre. Rien ne saurait l'empêcher de rayonner.

Toi qui cherches le bonheur, construis-toi !

Publié dans conseil philosophique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article